nain

nain, naine [ nɛ̃, nɛn ] n. et adj.
XIIe ; lat. nanus
I N.
1Cour. Personne d'une taille anormalement petite. avorton, nabot, pygmée. Fig. « Que de nains couronnés paraissent des géants ! » (Voltaire).
Spécialt (dans les légendes) Personnage imaginaire de taille minuscule (gnome, farfadet, lutin, korrigan). « Blanche-Neige et les sept nains », conte de Grimm. Nain de jardin : figurine (en céramique, en plastique) représentant un personnage des contes et légendes germaniques, servant à décorer les jardins.
(1838) NAIN JAUNE : jeu de cartes où l'on place les mises sur un tableau dont la case centrale représente un nain vêtu de jaune, qui tient à la main un sept de carreau.
2Individu atteint de nanisme. Ses chaussures « lui faisaient gagner les dix centimètres qui le haussaient de la condition de nain à celle d'homme petit » (Tournier).
II Adj.
1(1636) Qui est anormalement petit. « Elle avait beau être petite, très petite, presque naine » (Jouhandeau).
Affligé de nanisme. Il est minuscule, mais il n'est pas nain.
2(Qualifiant des espèces, des variétés de plantes de petite taille) Arbre nain (aussi bonsaï) , rosier nain. Haricot, pois nain. Poule naine.
3(1923) Astron. Étoile naine ou subst. naine : étoile appartenant à la série principale du diagramme de Hertzsprung-Russell, d'une luminosité intrinsèque plus faible que le Soleil. Naine blanche, de température superficielle relativement élevée. Naine brune, de faible masse, restée trop froide pour être le siège de réactions nucléaires.
⊗ CONTR. Colosse, géant.

nain nom masculin Nain jaune, jeu de cartes qui se joue avec un tableau et dont la carte maîtresse, le 7 de carreau, est également appelée nain jaune. ● nain (expressions) nom masculin Nain jaune, jeu de cartes qui se joue avec un tableau et dont la carte maîtresse, le 7 de carreau, est également appelée nain jaune. ● nain (synonymes) nom masculin Nain jaune
Synonymes :
nain, naine nom (latin nanus, du grec nanos) Personne dont la taille est très inférieure à la normale. Littéraire. Personne de faible mérite, sans envergure. ● nain, naine (citations) nom (latin nanus, du grec nanos) Sénèque, en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C. Un nain est toujours petit, eût-il une montagne pour piédestal. Magnus non est pumilio, licet in monte constiterit. Lettres à Lucilius, LXXVI Samuel Taylor Coleridge Ottery Saint Mary, Devon, 1772-Londres 1834 Le nain voit plus loin que le géant, lorsqu'il a l'épaule de celui-ci sur laquelle monter. The dwarf sees farther than the giant, when he has the giant's shoulder to mount on. In le journal The Friendnain, naine (difficultés) nom (latin nanus, du grec nanos) Emploi L'expression petit nain est traditionnelle dans les contes pour désigner une créature imaginaire, d'apparence humaine mais de très petite taille. Pour désigner une personne atteinte de nanisme, on dit simplement nain (petit nain, comme grand géant, est dans ce cas un pléonasme). ● nain, naine (expressions) nom (latin nanus, du grec nanos) Nain de jardin, figurine représentant un personnage légendaire, utilisée pour décorer les jardins. ● nain, naine (synonymes) nom (latin nanus, du grec nanos) Personne dont la taille est très inférieure à la normale.
Synonymes :
Contraires :
- géant
nain, naine adjectif Qui, à l'état adulte, est d'une taille très inférieure à la moyenne du type auquel il appartient. Se dit d'un arbre qui, en raison des conditions du milieu, reste beaucoup plus petit que les autres sujets de la même espèce, sans disproportion. (C'est souvent le cas en haute montagne.) Se dit de plantes basses (haricot nain, pois nain, muflier nain), par opposition aux variétés à rames, grandes ou hautes. Se dit d'une étoile, d'une galaxie de dimensions réduites. Se dit d'un signal ferroviaire implanté au niveau du rail.

nain, naine
n. et adj.
rI./r n.
d1./d Personne d'une taille anormalement petite; personne atteinte de nanisme.
d2./d JEU Nain jaune: jeu de cartes dans lequel on utilise un plateau au centre duquel est représenté un nain jaune.
rII./r adj.
d1./d Qui est d'une extrême petitesse (objets, végétaux, animaux). Plante naine. Pois nain. Caniche nain.
d2./d (Personnes) Atteint de nanisme. Il est presque nain.
d3./d ASTRO étoile naine ou, n. f., une naine: étoile dont le diamètre et la luminosité sont relativement faibles (par oppos. aux étoiles géantes et supergéantes). Les naines rouges. Les naines blanches.

⇒NAIN, NAINE, subst. et adj.
I.Substantif
A.Subst. masc. ou fém. Personne de taille nettement inférieure à la moyenne. Anton. géant. Vous êtes, vous paraissez un nain à côté de lui (Ac.). La tsarine (...) s'avisa qu'une naine, qui venait quelquefois l'amuser par ses bouffonneries, avait jeté un sort au tsarévitch (MÉRIMÉE, Faux Démétrius, 1853, p.12). Un nain (...) parfaitement constitué sans nulle disconvenance des proportions dans son petit format (ARNOUX, Seigneur, 1955, p.74):
1. ... assis côte à côte au fond d'une luxueuse voiture, deux nains dont l'un avait la taille d'un enfant de sept ans; l'autre était beaucoup plus petit et beaucoup plus vieux, et dans son minuscule visage tout ridé se lisait un désespoir comme je n'en ai jamais vu...
GREEN, Journal, 1938, p.154.
P. anal., péj., vieilli. Personne que son manque de qualités rend bien inférieure à ses semblables. Des gens nuls et des nains littéraires Trouvent des partisans et des thuriféraires (POMMIER, Océanides, 1839, p.185). Ce pauvre nain [Poincaré], environné de flatteurs, avait fini par croire à sa propre personnalité (L. DAUDET, Clemenceau, 1942, p.304).
B.Subst. masc.
1. JEUX. Nain jaune. Jeu de cartes où les mises sont placées sur un tableau au milieu duquel est représenté un nain vêtu de jaune, tenant à la main un sept de carreau; p. méton. sept de carreau à ce jeu (v. lindor B). Je fréquentais avec plaisir certaines de mes camarades. Nous faisions des parties de nain jaune ou de loto (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p.60):
2. ... elle finit par obtenir de sa mère qu'elle abandonnât le jeu du nain jaune, comme nuisible par les veilles qu'il occasionnait et les petites querelles et chamailleries qu'il suscitait invariablement.
REIDER, Mlle Vallantin, 1862, p.146.
2. Créature légendaire de très petite taille. Blanche-Neige et les sept nains. Fuyons ces lieux que les esprits chérissent; (...) Je vois au loin, sur les montagnes, Les nains danser à l'entour des peulvans (BOREL, Rhaps., 1831, p.144). Un nain (...) des contes d'Hoffmann (GREEN, Journal, 1948, p.184).
II.Adj. De taille nettement inférieure à la moyenne.
A. — [En parlant d'une pers., du corps humain ou de l'une de ses parties] Jeune fille naine de seize ans, paraissant en avoir douze, à qui la mère faisait mettre des pantalons d'enfant (GONCOURT, Journal, 1854, p.154). Une assez belle tête sur un corps nain et difforme (SAND, Hist. vie, t.2, 1855, p.322). Les boules superposées de son corps et de sa tête tremblotaient d'une joie gélatineuse sur ses énormes jambes naines (MALÈGUE, Augustin, t.1, 1933, p.90).
B. — [En parlant d'un animal, d'un ensemble d'animaux ou d'une plante] Arbuste, buis, capucine, chêne, cyprès, olivier, palmier, rosier nain(e); chèvre, pigeon, poule nain(e); race naine. Ces arbres japonais nains qu'on sent très bien être tout de même des cèdres, des chênes, des mancenilliers (PROUST, Prisonn., 1922, p.130).
C. — [En parlant d'un inanimé] Une tour naine coiffée d'un minuscule dôme (HUYSMANS, En route, t.2, 1895, p.247). La grande brise des Flandres roulait derrière les persiennes closes avec un grondement marin (...) sur les collines naines, les moulins surmenés se jetaient l'un à l'autre leur cri déchirant (BERNANOS, M. Ouine, 1943, p.1379).
Œuf nain. ,,Œuf de poule qui ne contient point de jaune`` (Ac.).
ASTRON. Étoile naine, et, p. ell., naine, subst. fém. ,,Étoile dont le diamètre est relativement petit`` (QUILLET 1965). Naine blanche. ,,Étoile très petite (...) dont la température superficielle est élevée (...) et qui donne donc une lumière blanche riche en rayons bleus`` (QUILLET 1965). Les naines blanches présentent de très grandes densités et leur matière comporte un gaz dégénéré d'électrons (Astron. [CILF] 1980). V. Encyclop. Sc. Techn. t.9 1973, p.86.
CH. DE FER. Signal nain. ,,Signal disposé au niveau du rail`` (Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth.:[], fém. []. Ac. dep. 1694: nain, naine. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1170 subst. masc. «homme de très petite taille» (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec, éd. M. Roques, 146); XIIIe s. subst. fém. naine contrete (Vies des anciens Pères. Malaquin, éd. MÉON, Nouv. recueil de fabliaux, t.2, p.286, 224); fin XIIIe s. nine (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec, ms. B.N. 1420, f° 9 v°; correspond à vielle ds éd. M. Roques (2129) et W. Foerster (2183); 2. fig. «personne de peu d'envergure» (VOLTAIRE, Lett. pr. roy. de Pr. ds LITTRÉ); 3. 1840 nain jaune (Ac. Compl. 1842). B. Adj. 1. ca 1210 fig. «de peu de valeur, de peu de considération» (RAOUL DE HOUDENC, Songe d'Enfer, éd. Ph. Lebesgue, 134); 2. 1269-78 qualifiant un végétal cedre nain (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F.Lecoy, 5932); 1636 qualifiant une pers., un animal (MONET, s.v.: homme nain, cheval nain, poule naine). Du lat. nanus «nain». Fréq. abs. littér.:497. Fréq. rel. littér.:.IXe s.: a) 732, b) 1166; XXe s.: a) 636, b) 480.

nain, naine [nɛ̃, nɛn] n. et adj.
ÉTYM. XIIe, Tristan; du lat. nanus, grec nanos, var. anc. de nannos. → 1. Nano-.
———
I N.
1 Cour. Personne d'une taille très petite, beaucoup plus petite que la normale. Avorton, gnome, lilliputien, myrmidon, nabot, pygmée, ragot (vx), ragotin (vx), tom-pouce (→ Charge, cit. 2; jucher, cit. 2). || Nain court, minuscule; petit nain. || Une naine (→ Merveille, cit. 1). || Nain attaché à la personne d'un prince comme bouffon. || Les nains et naines de la cour d'Espagne, dans les tableaux de Velasquez.
1 Si j'étais nain, j'aurais toute chose à souhait,
J'aurais soixante sols par jour et davantage,
J'aurais faveur du Roy, caresse, et bon visage,
Bien en point, bien vêtu, bien gras, et bien refait.
Ronsard, Pièces retranchées, « Imitation de Martial ».
Par exagér. Personne très petite. || C'est un nain, à côté de vous !
Par anal. (En parlant d'un animal minuscule pour son espèce). → Farfadet, cit. 3.
Spécialt. (Dans les légendes, mythes, littératures…). Personnage imaginaire de taille minuscule. Farfadet, gnome, korrigan, lutin. || Blanche-Neige et les sept nains.
Nain de jardin : figurine (en céramique, en plastique) représentant un personnage des contes et légendes germaniques et servant à décorer les jardins.
(1838). || Nain jaune : jeu de cartes où l'on place les mises sur un tableau dont la case centrale représente un nain vêtu de jaune ( Lindor) et qui tient à la main un sept de carreau. Bog. || Faire une partie de nain jaune.
2 Pathol. et cour. Individu atteint de troubles de la croissance et dont la taille à l'âge adulte est très inférieure à la taille moyenne (dans une race donnée). Nanisme (→ Homoncule, cit. 4). || Nain infantile, non infantile (cit. 1). || Nain par achondroplasie, rachitisme, troubles endocriniens. || Nain atrophié, difforme. || Les nains et les géants (cit. 6).REM. On emploie, par euphémisme, l'expression personne de petite taille.
2 (…) il arrive presque toujours que les géants sont trop minces et les nains trop épais : ils ont surtout la tête trop grosse, les cuisses et les jambes trop courtes (…)
Buffon, Hist. nat. de l'homme, Additions, Description…, III.
3 Des nains aux pieds tors, au corps gibbeux et difforme, dont les grimaces avaient le privilège de dérider la majesté granitique du Pharaon (…)
Th. Gautier, le Roman de la momie, IV.
3 Fig. (Vx ou littér.). Personne sans importance. || Géants (cit. 10) et nains. || L'insolence des nains (→ Fange, cit. 7).
4 (Il faut) À tout petit esprit des dignités, des places;
Le nain monte sur des échasses :
Que de nains couronnés paraissent des géants !
Voltaire, Lettre au roi de Prusse, 113, févr. 1740.
———
II Adj.
1 (1636). Qui est anormalement petit. || Il est nain, presque nain. || La race naine des Pygmées.
Par ext. || Membre, organe nain.
5 Elle avait beau être petite, très petite, presque naine. Droite comme un i et ne perdant pas un pouce de sa taille, elle avait l'importance et l'allure d'une grande Dame.
M. Jouhandeau, Tite-le-Long, XIV.
Atteint de nanisme. || Il est minuscule, il n'est pas nain.
2 (V. 1270). Désignant des espèces, des variétés de plantes de petite taille. || Animal nain.Arbre nain, haricot nain, rosier nain. || Palmier nain (produisant le crin végétal). Chamérops (→ Aride, cit. 3).
6 Les cèdres nains, pas plus hauts que des choux, étendent (…) leurs branches noueuses avec des attitudes de géants fatigués par les siècles (…)
Loti, Mme Chrysanthème, XXXV.
3 Astron. || Étoile naine, et, n. f., une naine : étoile extrêmement contractée et dense (naines blanches), ou encore, étoile de la série principale du diagramme de Russel, par oppos. aux géantes, de forte magnitude, qui forment une série divergente.
CONTR. Colosse, géant.
DÉR. (Du lat.) V. Nanifier, naniser, nanisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • nain — nain …   Dictionnaire des rimes

  • Nain — may refer to: Nain rug, name of a traditional pattern and design of Persian carpet North American Interfaith Network Nain, assistant court ladies of Korea Places Nain, Iran, a city in Iran Nain County, an administrative subdivision of Iran Nain,… …   Wikipedia

  • Nain — ist der Name folgender Orte Nain (Iran), eine Stadt im Iran Nain (Israel), ein Dorf in Israel Nain Feto, Subdistrikt der osttimoresischen Landeshauptstadt Dili Nain (Pakistan) ein Dorf in Pakistan Nain (Kanada) ein Dorf in Kanada Nain (Virginia)… …   Deutsch Wikipedia

  • nain — nain, aine (nin, nè n ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui est d une taille beaucoup plus petite que la taille ordinaire. •   La naine, un abrégé des merveilles des cieux, MOL. Mis. II, 5. •   Il y avait alors dans la chambre du roi un petit nain… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Naïn — ist eine im Neuen Testament der Bibel ausschließlich im Evangelium nach Lukas erwähnte Kleinstadt. Biblische Erzählung In Naïn soll, nach Lk. 7, 11 17, Jesus von Nazaret einen verstorbenen jungen Mann, vor den Augen seiner bereits verwitweten… …   Deutsch Wikipedia

  • nain — NAIN, [nai]ne. s. Qui est de plus petite taille qu on ne doit l estre naturellement. Un nain. une naine. un joli nain. un vilain nain. les nains sont d ordinaire contrefaits. vous estes, vous paroissez un nain auprés de luy. On appelle, Arbres… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Náin I — Personaje de El Señor de los Anillos Creador(es) J. R. R. Tolkien Episodios Apéndice A: «Anales de los reyes y de los gobernantes». III. «El pueblo de Durin» Información …   Wikipedia Español

  • Náin —  / Nain    The son of Grór of the royal line of Durin s Folk.    The grandson of King Dáin I of Durin s Folk. Náin s father was Dáin s youngest son Grór. Náin was slain at the Battle of Azanulbizar, but after his death the lines of Grór s two… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • nain — nain; nain·sel; nain·sook; nain·sell; …   English syllables

  • Náin II — Creador(es) J. R. R. Tolkien Información Raza enano Sexo Masculino Eda …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.